Le Machu Picchu, également connu sous le nom de « Cité perdue des Incas », est l’une des attractions touristiques les plus célèbres et les plus impressionnantes du monde. Et quelle meilleure façon de l’explorer qu’en empruntant le mythique chemin de l’Inca ? La randonnée sur ce sentier historique vous offre une expérience unique et fascinante à travers l’histoire et la culture péruvienne.

Sommaire

Le Chemin des Incas : un parcours exceptionnel

Considéré comme l’un des meilleurs treks au monde, le chemin des Incas s’étend sur environ 45 km et prend généralement 4 jours de marche pour être complété. Il relie plusieurs sites archéologiques importants de la civilisation inca et offre aux randonneurs des vues spectaculaires sur les montagnes et les paysages époustouflants du Pérou.

L’itinéraire classique

L’itinéraire le plus connu et le plus populaire, l’itinéraire classique, commence au kilomètre 82. Les randonneurs suivent le Rio Urubamba jusqu’à atteindre le site archéologique de Llaqtapata, avant de monter progressivement en altitude pour traverser le col de Warmiwañuska à 4200 mètres d’altitude. Ensuite, le parcours se poursuit à travers différentes zones écologiques et sites incas, tels que Runkurakay, Sayacmarca et Wiñay Wayna, avant d’arriver au tant attendu Machu Picchu.

Le parcours moins fréquenté

Pour ceux qui souhaitent éviter la foule et découvrir des sites incas moins connus, il existe également un itinéraire moins fréquenté partant du km 88. Ce trajet prend également environ 4 jours de marche et passe par des sites tels que Qoriwayrachina, Runkuraqay, Inka Tambo et Huayna Raqay.

Les conditions de randonnée sur le chemin des Incas

  1. Permis : Le gouvernement péruvien a mis en place un système de permis pour préserver et protéger ce site historique. Seuls 500 permis sont délivrés chaque jour, donc il est recommandé de réserver votre randonnée plusieurs mois à l’avance.
  2. Meilleure saison : La meilleure période pour entreprendre cette randonnée est pendant la saison sèche, d’avril à octobre. Durant cette période, les précipitations sont moins abondantes et les températures plus clémentes.
  3. Altitude : Comme mentionné précédemment, le col de Warmiwañuska est le point le plus élevé de la randonnée, culminant à 4200 mètres d’altitude. Il est important de se préparer à affronter les effets de l’altitude, comme le mal des montagnes, en prenant le temps de s’acclimater avant le début de la randonnée.
  4. Porter : Pour faciliter votre randonnée, il est recommandé d’engager un porteur pour transporter vos affaires et votre équipement. Cela permettra également de soutenir l’économie locale et d’améliorer les conditions de travail des porteurs péruviens.

Tout ce dont vous avez besoin pour votre randonnée sur le chemin de l’Inca

Pour profiter au maximum de cette aventure unique, il est essentiel de bien préparer votre randonnée et de vous assurer que vous disposez de tout le matériel nécessaire :

  • Vêtements adaptés : Des vêtements de randonnée confortables et respirants sont indispensables, ainsi qu’un bonnet et des gants pour les nuits plus fraîches en altitude.
  • Chaussures de randonnée : Une bonne paire de chaussures de randonnée avec une semelle antidérapante est essentielle pour éviter les blessures et profiter pleinement de la marche.
  • Sac à dos : Un sac à dos de taille appropriée avec un système de suspension confortable vous permettra de transporter facilement vos affaires et votre équipement.
  • Bâtons de marche : Les bâtons de marche peuvent aider à réduire la pression sur les articulations et améliorer la stabilité lors de l’ascension et la descente des pentes abruptes.
  • Protection solaire : Il est important de se protéger du soleil lors de cette randonnée, en utilisant un écran solaire à indice élevé, des lunettes de soleil et un chapeau.
  • Trousse de premiers soins : Une trousse de premiers soins bien garnie est essentielle pour faire face aux petits problèmes qui peuvent survenir en cours de route, tels que les ampoules, les coupures et les piqûres d’insectes.

S’adapter à la culture locale pendant votre randonnée

Durant votre aventure sur le chemin de l’Inca, vous aurez l’occasion de découvrir la riche histoire et la culture péruvienne. Il est essentiel de respecter les communautés locales et leur mode de vie, en étant conscient des coutumes et des traditions. Par exemple, demandez toujours la permission avant de prendre des photos des habitants ou de leurs maisons. De plus, apprendre quelques phrases en quechua, la langue ancestrale des Incas, peut être une excellente façon de nouer des liens avec les locaux et d’enrichir votre expérience culturelle.

Pour ceux qui souhaiteraient s’imprégner davantage de l’histoire et de la culture péruvienne après leur randonnée, un séjour dans un camping authentique tel que Camping Les Sittelles offrira une expérience unique et enrichissante.

Faites appel à une agence de voyage spécialisée pour organiser votre randonnée

Compte tenu de la popularité du chemin de l’Inca et des contraintes imposées sur les permis, il est fortement recommandé de faire appel à une agence de voyage spécialisée pour organiser votre randonnée. Ils vous aideront à obtenir les permis nécessaires, à préparer votre itinéraire et à réserver les services de porteurs si nécessaire. De plus, les agences de voyage locales disposent généralement d’une excellente connaissance des sites archéologiques, ce qui peut grandement enrichir votre expérience lors de votre aventure au Machu Picchu.